ad

Vitamine D : quel effet sur la force musculaire ?

Dernière mise à jour: juillet 2020 | 10622 visites
123m-sport-fitness-17-7-20.jpg

news Peut-on établir un lien entre le taux de vitamine D et la force musculaire ? Il semble bien que ce soit le cas, ici en ce qui concerne la force de préhension.

La force de préhension est la force appliquée par la main pour serrer, tirer, détendre, s’accrocher… Il s’agit d’une indication utile pour mesurer la force musculaire plus générale, singulièrement sa dégradation, en particulier chez les plus âgés.

Concernant la place de la vitamine D dans le contexte musculaire, le Dr Philippe Tellier (Journal international de médecine) rappelle que ses effets biologiques concernent bien des organes et des structures anatomiques, et que son association avec la masse et les performances du tissu musculaire est pressentie de longue date. Ceci étant, les études réalisées à ce sujet n’ont pas toutes abouti à des observations concordantes.

Une équipe japonaise (université de Niigata) ajoute un élément. Elle a réalisé des tests sur des volontaires en bonne santé, âgés de plus 40 ans, avec une large majorité de seniors. Une double évaluation est intervenue : taux de vitamine D et force de préhension. Trois groupes ont été constitués : 1°) taux de vitamine D inférieur à 20 ng / ml, 2°) compris entre 20 et 29 et 3°) égal ou supérieur à 30.

Le résultat montre que la force de préhension dans le groupe 1 s’est avérée significativement plus faible : la prévalence d’une force de préhension jugée faible est quatre fois plus élevée dans le groupe 1 par rapport au groupe 3. Le Dr Tellier commente en substance : « La correction de ce déficit vitaminique est chaudement recommandée, d’autant que la vitamine D n’a pas que des effets musculaires ».

Voir aussi l'article : Une bonne condition physique grâce à la vitamine D

Source: Journal of Bone and Mineral Metabolism (www.springer.com/journal/77)
publié le : 24/07/2020 , mis à jour le 23/07/2020
ad
pub