ad

Les bioplastiques sont-ils vraiment écologiques ?

Dernière mise à jour: janvier 2021 | 1412 visites
123m_milieu_plastic_2020.jpg

news Les plastiques classiques sont mauvais pour l'environnement et pour notre santé. Ils contribuent au changement climatique, à la pollution de l'air et à l'accumulation de déchets en mer. Si les bioplastiques peuvent sembler beaucoup plus écologiques, ils ne constituent cependant pas une solution idéale.

Le terme bioplastique désigne deux types de plastiques : les plastiques biosourcés (fabriqués à partir de matières biologiques) et les plastiques biodégradables.

Les plastiques biosourcés

Alors que les plastiques ordinaires sont fabriqués à partir de pétrole, les plastiques biosourcés sont produits avec des matières premières biologiques renouvelables (biomasse), en particulier des végétaux : maïs, blé, canne à sucre, huiles... Avantage : leur faible empreinte polluante par rapport aux plastiques fossiles car moins de CO2 est libéré pendant leur processus de production. Mais attention : ils ne sont pas nécessairement plus respectueux de notre environnement, car il faut beaucoup de terres agricoles et d’eau pour faire pousser ces plantes. La culture des matériaux naturels nécessaires aux bioplastiques peut en outre entrer en conflit avec la production alimentaire.

Il n’est pas vrai que les plastiques biosourcés se dégradent toujours plus facilement que les plastiques fossiles. Parfois, ils présentent la même structure chimique, et ils sont dès lors tout aussi difficiles à éliminer. C’est le cas des bouteilles fabriquées à partir de maïs et de pommes de terre.

Les plastiques biodégradables

Sous l'action des micro-organismes, les plastiques biodégradables peuvent être décomposés en particules simples et inoffensives pour l'environnement. C’est ce qui se passe dans nos composts. Ils peuvent être fabriqués à partir de pétrole ou de matériaux biologiques.

Cependant, biodégradable ne signifie pas se décomposer par soi-même dans la nature. D'une manière générale, les plastiques biodégradables doivent être traités dans des installations de compostage industriel, à une température spécifique et avec une certaine quantité d'humidité. Il faut absolument éviter de les jeter n'importe où.

Comment choisir ?

L’usage des bioplastiques relève donc d'une approche complexe et nuancée. Les plastiques biosourcés fabriqués à partir de déchets résiduels sont la piste privilégiée par les experts. À cet égard, un projet prometteur va être lancé aux Pays-Bas : les déchets alimentaires et les eaux usées seront convertis en plastiques. Des entreprises fabriquent déjà des emballages à partir de déchets résiduels.

Ce qui est sûr, c’est que nous devons utiliser moins de plastique, renoncer aux emballages à usage unique et nous concentrer davantage sur les plastiques réutilisables. Un bon tri reste également crucial pour pouvoir recycler nos déchets.

Voir aussi l'article : 4 conseils pour utiliser moins de plastique

Source: Andy Furniere - journaliste santé
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub