Manger des maatjes : c'est bon et c'est sain

Dernière mise à jour: décembre 2013 | 32116 visites
vis-maatjes-170_400_05.jpg

news Le maatje est en fait un hareng vierge, en référence au stade biologique du poisson au moment où il est pêché, à savoir entre la mi-mai et la mi-juillet. On peut vendre le hareng vierge, appelé aussi Hollandais Nouveau, jusqu'en août sous la dénomination de maatje. Ensuite, il ne peut l'être que comme simple hareng.

Hareng vierge, parce qu'au moment où il est pêché, il n'a pas encore produit de laitance et d'oeufs. L’arrivée du maatje constitue un véritable événement aux Pays-Bas. Les marchands se concertent pour fixer la date de lancement de la saison, qui intervient généralement au cours de la dernière semaine de mai.

Une source précieuse d'oméga-3


Le cycle du hareng est immuable. D'une grande maigreur pendant les mois d’hiver, il commence à grossir en automne avec l'afflux de plancton. En mai, lorsque le pourcentage de graisse a atteint au minimum 16% du poids du poisson, la période de pêche du maatje peut commencer.

Le maatje est apprécié pour son goût autant que pour sa haute teneur en graisses insaturées, en particulier les oméga-3, précieux dans la prévention des maladies cardiovasculaires. Ce poisson surgras fournit 222 kcal/100g et affiche une grande richesse en protéines et en vitamines multiples. Les remèdes de grand-mère préconisent de manger un maatje le matin à jeun pour fortifier l'organisme.

Pour le déguster : à l'apéritif coupé en petits morceaux sur des toasts, ainsi qu'en entrée ou en plat avec quelques oignons finement hachés, du persil frais et des rondelles de tomate. Il peut être accompagné d'une salade, d'une tapenade de tomates confites ou de concombre. Les connaisseurs le préfèrent nature ou avec quelques oignons blancs et un filet de citron.


publié le : 15/07/2011 , mis à jour le 19/12/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci