Des substances très toxiques dans les bureaux

Dernière mise à jour: février 2013 | 3869 visites
bureel-comp-werk-170_400_08.jpg

news Des chercheurs américains ont mis en évidence de fortes concentrations d’un isolant thermique hautement toxique (le PBDE) sur les mains et dans le sang des employés de bureau.

Une équipe de l’Ecole de santé publique de l’université de Boston a mené l’enquête dans une trentaine de locaux de bureaux de la ville, afin d’y déceler la présence de poussières de polybromodiphényléther (PBDE), une famille de produits chimiques notamment présents, comme isolants thermiques, dans les ordinateurs et d’autres matériels électroniques, ainsi que dans les meubles (les chaises de bureau, en particulier).

Nettoyer régulièrement la matériel

Aujourd’hui interdits ou soumis à de sévères restrictions, ils étaient naguère largement utilisés, et il s’avère donc que les poussières se retrouvent en fortes concentrations sur les mains des employés de bureau, et dans le sang d’une partie d’entre eux. Or, le PBDE est considéré comme extrêmement toxique, avec des risques de stérilité chez l’homme, de cancer du sein, de troubles de la thyroïde, de perte de cheveux, d’état dépressif, ou encore de prise de poids inexpliquée.

Dans un article publié par la revue « Environmental Health Perspectives », les chercheurs de Boston expliquent que s’il est difficile d’échapper au PBDE, le fait de se laver les mains à l’eau et au savon au moins quatre fois durant la journée permet de s’en prémunir dans une certaine mesure. Ils conseillent également de nettoyer régulièrement le matériel avec un chiffon humide, et de recourir à des aspirateurs avec filtre HEPA.


publié le : 06/09/2011 , mis à jour le 12/02/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci