Poids, sommeil, déprime, bouffées de chaleur… : bougez !

Dernière mise à jour: juillet 2016 | 11353 visites
123-sport-lopen-jogging-7-181.jpg

news L’activité physique joue un rôle très important pour le bien-être et la qualité de vie, quel que soit l’âge. Ici, c’est son influence sur les symptômes de la ménopause qui a été examinée.

Quelque 6.000 femmes péri- ou post-ménopausées (juste avant, pendant ou après la ménopause proprement dite) ont répondu à un questionnaire en deux volets. Le premier a permis d’évaluer leur degré d’activité physique (elles ont aussi indiqué leur poids), le second l’intensité des symptômes associés à la ménopause, ainsi que des troubles de l’humeur (anxiété et dépression) et du sommeil.

Les résultats, relayés par le Dr Catherine Azoulay (Journal international de médecine), sont très clairs : en moyenne, par rapport aux plus sportives, les femmes sédentaires (moins de 3 périodes de 30 minutes d’activité physique par semaine) présentent des symptômes ménopausiques plus sévères (en particulier les bouffées de chaleur), souffrent davantage d’anxiété, de dépression et d’insomnie, leur tour de taille est supérieur, et on constate chez elles une prévalence plus élevée de l’obésité.

Pour améliorer la situation, l’exercice physique ne doit pas forcément être hautement intense : marche, vélo, natation…, tout cela fait déjà beaucoup de bien, à la ménopause comme à toutes les périodes de l’existence.

Source: Universidad de Chile (www.uchile.cl) - Menopause (http://journals.lww.com/men)
publié le : 27/07/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci