ad

Produits de maquillage : attention aux bactéries

Dernière mise à jour: février 2020 | 8529 visites
123m-beauty-mascara-oog-ogen-19-9.jpg

news Rouge à lèvres, gloss, eyeliners, mascaras et beauty blenders : l’écrasante majorité de ces produits de beauté pour le maquillage sont contaminés par des bactéries, avec des conséquences néfastes possibles pour la santé. Pour limiter le risque, il faut prendre soin de ses cosmétiques.

Cette équipe britannique (université d’Aston) a analysé par culture microbienne des produits de maquillage fournis par des femmes qui les utilisaient dans la vie de tous les jours. Ces tests montrent que selon les types de cosmétiques, 80 à 90% sont contaminés par des bactéries, et à une densité importante. Parmi les souches bactériennes, on détecte la présence de Staphylococcus aureus (staphylocoque doré), Escherichia coli (E. coli) ou encore Citrobacter freundii, ainsi que de certains champignons. Les plus fortes concentrations sont retrouvées dans les éponges à maquillage (beauty blenders), quasiment toutes contaminées.

Le problème ? Ces produits, et en particulier les éponges, ne sont jamais nettoyés, sachant aussi que 64% des utilisatrices expliquent qu’ils sont déjà tombés à terre et réutilisés ensuite sans précaution. Par ailleurs, ils sont souvent conservés bien au-delà de leur date de péremption. On ajoutera que beaucoup de femmes ne se lavent pas les mains avant de les manipuler (en particulier les éponges, toujours), ce qui peut être à l’origine d’un transfert de microbes.

Les chercheurs estiment que « cette situation expose à un risque potentiel pour la santé » (infection de la peau, migration des bactéries dans le nez et dans la bouche…). Ils ajoutent que face à ce constat, « une mise en garde et une information des utilisatrices sont indispensables », en attirant plus clairement leur attention sur la nécessité de ne pas dépasser la date de péremption et de nettoyer régulièrement les produits les plus à risque.

Voir aussi l'article : Produits de beauté : un gros danger pour les enfants

Source: Journal of Applied Microbiology (https://sfamjournals.online)
publié le : 22/02/2020 , mis à jour le 21/02/2020
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci