ad

Révolution : les spermatozoïdes nagent en tire-bouchon

Dernière mise à jour: septembre 2020 | 3248 visites
123m-sperm-fertil-sex-7-9-20.jpg

news Depuis plusieurs siècles, on pensait que les spermatozoïdes avançaient en ondulant. C’était une illusion d’optique : en fait, les mouvements en rotation sont ceux d'un tire-bouchon.

C’est vers la fin du 17ème siècle qu’Antonie van Leeuwenhoek, un savant néerlandais, observe pour la première fois des spermatozoïdes au microscope. Il les baptise les « animalcules », et il en déduit qu’ils doivent contribuer à la reproduction, ce qui suscitera des débats acharnés au sein de la communauté scientifique de l’époque.

Toujours est-il que depuis, il était acquis que les spermatozoïdes avançaient en ondulant afin de se frayer un passage vers l’ovule, et on sait qu’un seul le fécondera. Mais voilà : cette théorie de l’ondulation reposait sur l’observation en deux dimensions. En recourant à la microscopie tridimensionnelle (trois dimensions), une équipe britannique (université de Bristol) démontre qu’en fait, le spermatozoïde nage en effectuant des mouvements « en vrille », comme ceux d'un tire-bouchon

Au-delà du constat, les chercheurs estiment que leur découverte pourrait contribuer à mieux comprendre certaines causes de problèmes de fertilité associés à la structure et à la motilité des spermatozoïdes, et peut-être dégager des pistes de traitement.

Voir aussi l'article : Spermatozoïde : son arme clé, c’est sa queue

Source: Science Advances (https://advances.sciencemag)
publié le : 15/09/2020 , mis à jour le 14/09/2020
ad
pub