ad

Pas de perruche dans la cuisine !

Dernière mise à jour: avril 2014 | 19301 visites
meisje-vogel-170_400_014.jpg

news Non seulement ils détestent les odeurs de cuisine, mais en plus le perroquet et la perruche peuvent transmettre la psittacose, une infection bactérienne.

Cette maladie touche les voies respiratoires et peut se manifester, chez l'être humain, de manière relativement bénigne (maux de tête, toux sèche, douleurs musculaires...) ou beaucoup plus grave (pneumonie potentiellement mortelle). Les femmes enceintes doivent se montrer extrêmement prudentes, en raison des dangers pour le foetus. Les germes se transmettent par l'inhalation de poussières contaminées par les déjections (prudence lors du nettoyage de la cage !).

Bien évidemment, les professionnels en contact avec les oiseaux et la volaille (de nombreuses espèces peuvent être touchées par la psittacose) sont les plus exposés. Mais les particuliers ne sont certainement pas à l'abri, loin s'en faut, puisqu'on estime que quelque 20% des perroquets et des perruches sont porteurs de la bactérie, sans qu'il y ait forcément des symptômes apparents.

Le traitement (des oiseaux et des humains) repose sur l'administration d'antibiotiques.

Au moindre signe suspect (diarrhée, conjonctivite, respiration étrange), il est vivement recommandé de faire examiner son oiseau par un vétérinaire.


publié le : 21/06/2011 , mis à jour le 04/04/2014
ad
pub