ad

Cancer de la peau : personne n'est à l'abri

Dernière mise à jour: avril 2014 | 6989 visites
ve-ouder--170_400_05.jpg

news Le cancer de la peau peut se déclarer à n'importe quelle période de la vie, même si le risque augmente avec l'âge.

Le cancer épidermoïde est plus fréquent chez les personnes âgées alors que le carcinome basocellulaire apparaît généralement à un âge plus jeune, sachant que l'un et l'autre sont rares avant l'âge de 40 ans.

C'est beaucoup moins le cas pour le mélanome malin, qui affecte de plus en plus une population jeune (30 - 40 ans), et en particulier les femmes, sans doute en raison de la fréquentation des bancs solaires. Concernant les jeunes enfants, et même si le risque est faible, il est recommandé de surveiller les grains de beauté et de s'adresser à un dermatologue en cas de transformation suspecte.

Une étude américaine a montré que 80% des effets néfastes du soleil sur la peau surviennent avant l'âge de 20 ans. Les coups de soleil pendant l'enfance, surtout avant l'âge de 5 ans (mais pas seulement...), augmentent très sensiblement le risque de développer un cancer de la peau à l'âge adulte.

Les trois conseils


• Les enfants ne doivent jamais être exposés sans protection (lunettes, chapeau, t-shirt).
• Eviter les heures de fort ensoleillement (entre 11 h et 16 h).
• Renouveler l'application de crème solaire toutes les deux heures, après chaque baignade et en cas d'activité sportive (la transpiration dénature la protection solaire).

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub