Manger des pommes de terre pour ne pas grignoter

Dernière mise à jour: novembre 2013 | 4411 visites
aardappel-hoop.jpg

news Les pommes de terre chaudes affichent un pouvoir de satiété très élevé. Vous aurez nettement moins vite faim et donc moins envie d'un en-cas entre deux repas.

La pomme de terre contient beaucoup d'amidon et d'hydrates de carbone, des grands pourvoyeurs d'énergie. Le Conseil supérieur belge de la santé affirme que 55% de notre énergie devrait provenir des hydrates de carbone et que celle puisée dans les graisses devrait atteindre au maximum les 30%. Et c'est encore trop souvent l'inverse qui se produit.

Concrètement, cela signifie que nous devrions manger quotidiennement quatre à cinq pommes de terre cuites à la vapeur ou bouillies, soit de 200 à 350 g, en fonction de l'âge, du poids, du sexe et des activités physiques habituelles.

Les pommes de terre sont riches en fibres, en vitamines et en minéraux (fer, magnésium, chrome, zinc, potassium). Quant à la teneur en antioxydants, elle est similaire à celle des brocolis et bien supérieure à celle des carottes, des poivrons ou des oignons.

Les pommes de terre froides, en raison de la formation de fécule résistante durant le refroidissement, contiennent davantage de fibres que lorsqu'elles sont consommées chaudes.

Les pommes de terre chaudes affichent un index de satiété très élevé, ce qui permet de patienter plus tranquillement jusqu'au repas suivant.

Plus les pommes de terre subissent de transformations, moins elles contiennent de fibres et de vitamines. Dès que les préparations intègrent plus de 30% de graisses (frites, croquettes, chips), elles quittent la pyramide alimentaire.


publié le : 18/07/2011 , mis à jour le 25/11/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci