Quand peut-on manger la croûte des fromages ?

Dernière mise à jour: novembre 2016 | 24835 visites
standaard-kaas-170-09__.jpg

news Pour autant qu'on apprécie cela, toutes les croûtes de fromage sont-elles bonnes à manger ? C’est une question que l'on se pose souvent. En fait, la réponse varie selon le type de fromage et de toute façon, il faut prendre certaines précautions.

La plupart des croûtes de fromage sont comestibles et dotées d’une saveur intense que les amateurs ne délaisseraient pour rien au monde. Certaines seraient même bénéfiques pour la santé (probiotiques, pénicilline...). D’autres en revanche sont à jeter directement à la poubelle.

Les fromages à pâte molle

Il y a ceux dont la croûte est fleurie (camembert, brie, chèvre, saint-marcellin) ou lavée (munster, maroilles). Le principe est simple : tout est comestible, les croûtes étant même recommandées pour leurs apports en probiotiques. Elles fournissent en effet des micro-organismes utiles au système digestif, en renforçant son immunité.

Les fromages à pâte pressée

Pas de problème pour les fromages à pâte pressée non cuite (reblochon, saint-nectaire, fromage à raclette) ou les bleus (roquefort, fourme d’ambert, bleu d’Auvergne). Lorsque la croûte est recouverte d'une couche de cire, de paraffine ou de plastique (édam, gouda, mimolette, etc.), on ne la mange évidemment pas...

Pour les fromages à pâte pressée cuite, comme le comté, l'emmental ou le parmesan, leurs croûtes ont peu d’intérêt nutritionnel et gustatif, à moins de les ajouter en cours de cuisson à certains plats pour les aromatiser. Cela peut être le cas d'une soupe : le parmesan pour le minestrone, la soupe aux oignons avec l'emmental.

Les précautions

Sachez cependant que vous n’êtes jamais à l’abri d’une contamination bactérienne via les croûtes de fromage, même si les intoxications alimentaires sont rarissimes, sauf en ce qui concerne ceux au lait cru. Manger les croûtes est en tout cas déconseillé aux femmes enceintes.

Source: Barbara Simon
publié le : 10/11/2016 , mis à jour le 09/11/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci