Un vaccin contre le cancer de l'anus

Dernière mise à jour: février 2017 | 17014 visites
tek-anat-darm-170_400_05.jpg

news La vaccination contre le papillomavirus humain (HPV) pourrait contribuer à prévenir le cancer de l’anus, qui connaît une forte progression depuis quelques années.

Le taux de cancer de l’anus est en hausse dans de nombreux pays, explique le Pr David Khayat, chef de service de cancérologie de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris) et consultant pour Sciences et Avenir. Des données fournies par le Centre international de recherche sur le cancer montrent que cette progression est enregistrée tant chez les hommes que chez les femmes, et dans de nombreuses régions de la planète (Amérique du Nord et du Sud, Europe du Nord et de l’Ouest, Australie…). L’augmentation la plus sensible concerne le carcinome épidermoïde, mais la raison de cette hausse est encore incertaine.

Cependant, note le Pr Khayat, elle est susceptible de refléter des changements en termes de facteurs de risque, notamment l’infection par le papillomavirus humain (HPV), constatée dans presque tous les cas de carcinome épidermoïde anal. Une équipe de l’American Cancer Society souligne que des mesures préventives, comme la vaccination anti-HPV et les campagnes de sensibilisation à des comportements sexuels responsables, permettraient de prévenir un nombre important de cas de cancer de l’anus.

Source: International Journal of Epidemiology (http://ije.oxfordjournals.o)
publié le : 27/02/2017 , mis à jour le 26/02/2017
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci