Médicaments : par prudence, laissez-les dans leur boîte

Dernière mise à jour: avril 2018 | 3722 visites
pil-paracetamol-170_400_06.jpg

news La similitude entre des médicaments différents peut être une source de confusion : il est conseillé de ne les retirer de leur conditionnement qu’au moment de la prise.

En cas de prise de plusieurs médicaments, il n’est pas rare que le patient commette des erreurs liées à la confusion entre les molécules. Le Centre hospitalier universitaire de Toulouse a mené une enquête auprès de quelque 700 patients, afin d’analyser les modes d’identification de leurs médicaments et les éléments susceptibles d’induire une confusion.

L’identification. Environ 70% des patients disent reconnaître les médicaments par leur dénomination (50% par le nom commercial, 20% par celui du principe actif). Les autres répondants identifient la boîte (17%), le comprimé ou la plaquette.

La confusion. Les risques sont surtout liés aux similitudes entre les noms (31%), entre l’apparence des comprimés ou des gélules (28%), ou des plaquettes. Un patient sur dix explique avoir déjà confondu (certains plusieurs fois) deux comprimés ou deux gélules, après avoir été déconditionnés (sortis de leur boîte).

Comme l’explique la revue médicale Prescrire, « les confusions de médicaments sont évitables en aidant les patients à repérer et à vérifier les noms, dosages et présentations, notamment lors des changements survenant au cours du traitement. Et aussi en conseillant de ne pas déconditionner à l’avance les médicaments, c’est-à-dire qu’ils doivent les laisser dans leur boîte jusqu’au moment de la prise ».


publié le : 28/04/2018 , mis à jour le 27/04/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci