Voiture : 10 règles d'or si vous prenez des médicaments

Dernière mise à jour: mai 2019 | 1793 visites
123-mediactie-autorijden-gevaar-veiligh-03-19.png

news De nombreux médicaments peuvent réduire la vigilance et impliquent donc des risques potentiels lors de la conduite d'une voiture (ou d'un véhicule en général). Quels sont les conseils qu'il faut absolument respecter ?

L'institut Vias (ex-IBSR, Institut belge de la sécurité routière) formule trois recommandations spécifiques pour limiter les risques.

1° - Introduction d'un système de catégorisation à 4 degrés pour les risques en cas de conduite. Concrètement, on pourrait mettre des pictogrammes sur les boîtes de médicaments (0 pour les médicaments sans effet et 3 pour les médicaments qui présentent un risque majeur si on doit conduire).

2° - Développement d'une application informatique pour les médecins et les pharmaciens afin qu'ils reçoivent un avertissement chaque fois qu'ils prescrivent un médicament pouvant avoir un impact négatif sur le comportement de conduite.

3° - Amélioration des instructions d'utilisation des médicaments (effets secondaires) afin que les informations sur ce point soient plus clairement indiquées qu’aujourd’hui, où elles sont noyées dans la notice.

Quels conseils ?

Si vous prenez un médicaments susceptible d'affecter votre capacité à conduire un véhicule, respectez ces recommandations.

- Lisez attentivement la notice et en particulier les effets indésirables que le médicament peut avoir sur le comportement de conduite.

- Ne prenez jamais un médicament prescrit à quelqu'un d’autre. Ce qui est bon pour une personne ne l’est pas forcément pour une autre.

- Évitez l'alcool même si vous buvez avec modération. Il aggrave les effets indésirables des médicaments sur votre perception et votre capacité de concentration.

- Conduisez de préférence en journée et évitez les trajets de nuit. Évitez toujours les trajets de plus d’une heure d’affilée.

- Ne conduisez pas si votre vision est altérée, si vous avez des vertiges, si vous somnolez ou si la réflexion ou la concentration vous sont plus difficiles que d’habitude. Vous ne remarquerez peut-être pas toujours ces signaux vous-même, mais d'autres personnes les verront et vous en parleront. Ecoutez-les.

- Faites particulièrement attention au début de votre traitement. Si vous prenez simultanément plusieurs médicaments qui réduisent votre capacité de réaction, ils se renforcent mutuellement.

- Ne prenez que la dose prescrite et respectez les heures et la manière dont vous devez prendre le médicament.

- Ne buvez pas de café pour lutter contre les effets secondaires. Cela ne sert à rien.

- Si vous avez des doutes sur les effets secondaires, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. Il est peut-être possible de prendre un autre médicament, de réduire la quantité ou d’ajuster la durée du traitement.

10° - Si vous êtes chauffeur professionnel (bus, camion, taxi...), informez-en votre médecin s’il doit vous prescrire des médicaments.

Voir aussi l'article : Voiture et médicaments : quels sont les dangers ?


publié le : 20/05/2019 , mis à jour le 19/05/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci