ad

Le tourisme, le gros danger qui menace l’Antarctique

Dernière mise à jour: mars 2020 | 2712 visites
123m-antartica-07-01-20.jpg

news Le réchauffement climatique est considéré, à juste titre, comme une forte menace pour l'Antarctique, le continent le plus méridional de la Terre. Toutefois, les activités humaines dans la région seraient autant à risque, si pas davantage.

Le signal d’alarme est cette fois lancé par le British Antarctic Survey, l’opérateur national britannique en Antarctique. Dans la zone du continent où la neige fond au printemps, les scientifiques identifient une biodiversité d’une richesse exceptionnelle, dont l’équilibre est préservé par le froid et l’isolement. Cependant, les milliers de chercheurs et surtout de touristes (de plus en plus nombreux) qui s’y rendent chaque année représentent une menace (très) sérieuse.

En effet, ces visiteurs, et leurs moyens de transport, véhiculent des plantes et des animaux (en particulier des insectes) qui risquent d’entrer en conflit avec les espèces locales, et de potentiellement en menacer le devenir. Le réchauffement climatique crée un terrain favorable, en facilitant la formation d’espaces sans glace permanente et en réduisant les obstacles à l’établissement d’espèces animales et végétales invasives.

En fait, selon les chercheurs du British Antarctic Survey, si les effets du changement climatique n’arrangent rien, le plus gros danger pour l’écosystème antarctique renvoie aux activités humaines dans la région, qu’il s’agisse du continent lui-même ou de l’océan austral.

Voir aussi l'article : Vacances : les conseils pour skier écologique

Source: Science Advances (https://advances.sciencemag)
publié le : 05/03/2020 , mis à jour le 04/03/2020
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci