ad

Le banc solaire ne protège pas contre les risques du soleil

Dernière mise à jour: octobre 2014 | 6675 visites
zonnebank-170_400_04.jpg

news Beaucoup pensent que le banc solaire protège la peau contre les risques liés à une forte exposition au soleil. C'est une erreur.

Le premier élément, c'est que les personnes assidues au banc solaire s'exposent à un risque accru de vieillissement accéléré de la peau et de cancer cutané. Dans ces conditions, le bronzage artificiel est globalement déconseillé, et en particulier aux peaux les plus sensibles.

Face aux rayons du soleil, le degré de protection du bronzage artificiel est superficiel : il protège un peu contre les UVB, comme le ferait un produit solaire d'un indice 2 ou 3, et pas contre les UVA. Le bronzage artificiel avant de partir en vacances n'a donc qu'un intérêt esthétique - arriver (un peu) bronzé -, et aucune fonction protectrice (un produit solaire reste indispensable).

Ceux qui souhaitent néanmoins pratiquer le banc solaire doivent se limiter à une dizaine de séances par an, en s'assurant que l'établissement remplit toutes les conditions réglementaires d'hygiène et de sécurité.


publié le : 30/05/2011 , mis à jour le 17/10/2014
ad
pub