Vertiges : quand faut-il s'inquiéter ?

Dernière mise à jour: octobre 2012 | 8868 visites
123-man-duizelig-psych-170_08.jpg

news Souffrir occasionnellement de vertiges ou d'étourdissements est souvent banal et sans gravité. Néanmoins, s'ils se répètent, si leur intensité augmente, il est conseillé de consulter un médecin. Les vertiges peuvent être non seulement invalidants, mais également dangereux (risques de chute ou d'accident au volant, à vélo...).

Les vertiges et les étourdissements peuvent être la manifestation d'une pathologie, comme une forte hypertension, un AVC, la sclérose en plaques, la maladie de Ménière, des troubles de l'oreille interne ou encore des atteintes cérébrales.

Quand faut-il consulter ?

• Lorsque les vertiges et les étourdissements sont fréquents et invalidants.

• Lorqu'ils se répètent plusieurs fois sur la journée.

• Lorsqu'ils persistent durant de longues minutes ou qu'ils deviennent de plus en plus sévères.

• Lorsqu'ils entraînent une perte de connaissance.

• Lorsqu'ils sont accompagnés de sueurs froides, de nausées ou de vomissements, d'une accélération du rythme cardiaque.

• Lorsqu'ils suscitent une angoisse.

• Lorsque l'inquiétude d'en souffrir perturbe les activités professionnelles et sociales.

• S'ils vont de pair avec une perte de l'audition, des troubles de la vision, des maux de tête, des problèmes de déglution, des difficultés d'élocution...

Le médecin généraliste procédera à une première évaluation. Le cas échéant, il renverra vers un spécialiste (neurologue, ORL...). Il est crucial de rechercher aussi précisément que possible l'origine des malaises, afin de pouvoir les traiter au mieux.


publié le : 17/10/2012 , mis à jour le 15/10/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci